Actualités


Par Gaëtan Vaudry

Lors de notre petit séjour de quelques jours à ville de Saguenay, impossible pour nous de ne pas s’arrêter au Café Cambio de la rue Racine Est à quatre ou cinq reprises. Premièrement, afin de profiter de l’ambiance de cette coopérative de solidarité du centre-ville de Chicoutimi certes, mais aussi pour déguster de bons petits plats santés abordables, qui mettent en vedette les produits de plusieurs producteurs locaux.

Dès qu’elle nous parle des produits que nous retrouvons à cette micro-brûlerie équitable et biologique fondée en mars 2005, les yeux de Virginie Simard-Dufour s’illuminent. Elle nous parle d’un travail d’équipe sans relâche de 32 membres, dont 10 membres travailleurs : « Sous le label, nous incarnons une vision, celle d’un monde meilleur, un monde où les agriculteurs et les travailleurs sont à la table des négociations sur un pied d’égalité », souligne fièrement la responsable service, restaurant et barista de l’endroit.

Le Café Cambio, endroit phare de nombreux étudiants du Cégep de Chicoutimi et de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), s’avère également un lieu de diffusion pour plusieurs jeunes artistes du Saguenay. Régulièrement, l’établissement propose des vernissages, ou encore de petits concerts acoustiques de musique émergente.

Cambio2 Cambio3 Cambio5

Lors de ma visite en novembre dernier, j’ai eu la chance de déguster d’excellents petits plats à l’établissement issu de l’initiative de deux jeunes Montréalaises et amies d’enfance, Guylaine Pelletier et Geneviève Demers. En entrée, je débute par un délicieux potage aux champignons, qui s’avère réconfortant en cette période de l’année. Je poursuis avec le panini Bedi piquante (au poulet aux épices cajun, oignons confits, épinards, mozzarella et végénaise), servi avec salade et croustilles de maïs et salsa. On termine avec le dessert du jour, le tout accompagné de l’un de leurs excellents cafés équitables. À ma grande surprise, l’addition pour ce succulent repas trois services s’avère fort abordable!

De plus, ce qui m’a grandement marqué lors de ma première visite, c’est leur concept « Donner au suivant », alors que les clients qui le désirent peuvent offrir, sous forme de dons anonymes, une soupe ou un café à une personne dans le besoin. Sachant que la situation de l’itinérance s’accentue au centre-ville de Chicoutimi, ce geste de générosité que j’admire prend tout son sens.

Le café et les produits du Café Cambio sont disponibles dans plusieurs points de vente dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont Chicoutimi, Jonquière, La Baie, Saint-Ambroise/Saint-Honoré, MRC Lac-Saint-Jean-Est, MRC Domaine-du-Roy, Bas-Saguenay, Saint-Fulgence/Sainte-Rose-Sacré-Cœur, Tadoussac, Les Bergeronnes, Les Escoumins et même la Côte-Nord !

Café Cambio
414, rue Racine Est, Chicoutimi
418 549-7830
cafecambio.ca

image+nation, le premier festival du film LGBT2SQ+ au Canada, a annoncé les prix du jury et du public de sa 36e édition. Plusieurs de ces films et bien d'autres étaient également disponibles en ligne durant le festival. Les responsables ont décidé de prolonger pendant une semaine supplémentaire son programme en ligne jusqu'au dimanche 3 décembre à 23h59.

 
Cette innovation dans la diffusion d’une partie importante de la programmation, qui a débuté en période de pandémie de COVID, a eu tellement de succès qu’on a décidé d’en faire un volet permanent, permettant ainsi d’attirer un plus grand nombre d’adeptes et d’étendre la diffusion un peu partout au Québec et ailleurs au Canada, à un tarif abordable et selon diverses formules.


C’est ainsi que nous avons pu visionner trois de ces excellents films proposant des sujets évocateurs de réalités brutes, en plus d’un groupe de courts films queers québécois, dans le confort de notre foyer en utilisant un hyperlien pour le projeter le jour et à l’heure qui nous convenaient.

Pour profiter de cette prolongation en ligne, visitez le site web dans la section PROGRAMMATION.


- BIG BOYS

image+nation 2023 prolonge
COREY SHERMAN
ÉTATS-UNIS / USA | 2023
Si souvent mis à l'écart pour les abdominaux en planche à laver, les « big boys » ont enfin droit à leur douce et drôle histoire de passage à l'âge adulte, épicée avec juste ce qu'il faut d'érotisme adapté à leur âge. Lorsqu'un « voyage de camping entre cousin· es seulement » en Californie est infiltré par un nouvel « ours » de petit ami, un jeune de 14 ans est confronté à des dangers à la fois sauvages et hormonaux.


- Le documentaire OUT OF UGANDA

 image+nation 2023 prolonge
ROLANDO COLLA + JOSEF BURRI
SUISSE | 2023
Sous un nuage de préjugés sanctionnés par les lois et coutumes, nous accompagnons les réfugié·es queer tourmenté·es en attente d’asile, celleux qui risquent leur vie et leurs moyens de subsistance pour les protéger, et les antagonistes iels-mêmes, qui nous expliquent leurs idéologies haineuses, le tout dans l'espoir de trouver une voie pour sortir de l’Ouganda d’aujourd’hui étouffée par la haine.

 
- OUR SON

image+nation 2023 prolonge BILL OLIVER
ÉTATS-UNIS | 2023
Un casting de stars dirigé par les magistraux partenaires Luke Evans et Billy Porter électrifie ce bouleversant récit sur la parentalité par la douleur. Lorsqu'une liaison persiste après 13 ans de mariage d’un couple qui s’éloigne, de nouvelles révélations déchirent une relation déjà fracturée et laissent le sort de leur fils en suspens.

- Les courts-métrages QUEERMENT QUEBEC 1

image+nation 2023 prolonge

78 minutes
Une célébration annuelle du contenu queer québécois : des perspectives uniques qui prouvent, une fois encore, que le Québec est un vrai foyer de talents en narration queer.


LES CROTTÉS
CÉDRIC GAILLARD DESROSIERS | CANADA | 2022 | 10 MIN | V.O.F. S.-T.A.
RIOPELLE WAS NON-BINARY
AIMÉ MAJEAU BEAUCHAMP | CANADA | 2023 | 6 MIN | V.O.F. S.-T.A.
JE M’EXCUSE (I’M SORRY)
FRANCIS PAPILLON | CANADA | 2023 | 20 MIN | V.O.F. S.-T.A.
NÉS UN DIMANCHE MATIN (BORN ON A SUNDAY MORNING)
THIERRY SORLINI | CANADA | 2023 | 15 MIN | V.O.F. S.-T.A.
TEST SEQUENCE
ANNE GOLDEN | CANADA | 2023 | 5 MIN | SANS DIALOGUE
SORRY MOM
SARAH LAJOIE-ASSELIN | CANADA | 2023 | 17 MIN | V.O.F. S.-T.A.
LES TERRAINS VAGUES
MARIE-ÈVE DROLET | CANADA | 2023 | 6 MIN | V.O.F. S.-T.A.

Les films récompensés pour la 36e édition

PRIX DU JURY
LONG-MÉTRAGE : SILVER HAZE de Sacha Polak [Pays-Bas]
MENTION SPÉCIALE : LIUBEN de Venci Kostov [Bulgarie]
DOCUMENTAIRE : WHO I AM NOT de Tunde Skovran [Afrique du Sud]
SCRIPTE : Olivier Peyon avec Vincent Poymiro + Arthur Cahn + Cécilia Rouaud / ARRÊTE AVEC TES MENSONGES de Olivier Peyon [France]
PERFORMANCE : Nathan Stewart-Jarrett / FEMME de Sam H. Freeman + NG Choon Ping [Royaume-Uni]
PERFORMANCE : Lily Gladstone / FANCY DANCE de Erica Tremblay [États-Unis]

PRIX DU PUBLIC
LONG-MÉTRAGE : FEMME de Sam H. Freeman + NG Choon Ping [Royaume-Uni]
DOCUMENTAIRE : ANALOGUE REVOLUTION: HOW FEMINIST MEDIA CHANGED THE WORLD de Marusya Bociurkiw [Canada]
COURT-MÉTRAGE : JE M'EXCUSE de Francis Papillon [Québec] + NÉS UN DIMANCHE MATIN de Thierry Sorlini [Québec]

Un bilan satisfaisant
Pour sa 36e édition, le public montréalais a eu l’occasion d’assister à des projections en personne, des tables rondes, des événements et bien plus, alors que les cinéphiles de partout au Québec et au Canada ont eu la chance de visionner en ligne une programmation soigneusement sélectionnée tout au long du festival.

Mettant en vedette 175 films des quatre coins de la planète, I+N36 est fier de mettre l’accent sur la diversité sous toutes ses formes, en présentant des films créés de main de maître provenant de 27 pays, notamment de l’Afrique du Sud, de la Bulgarie, de la Roumanie, du Nigéria, de la Suisse, des Pays-Bas, du Mexique, du Danemark, de la Norvège, de l’Argentine, de l’Azerbaïdjan, de l’Iran, de l’Irlande, de l’Ukraine, du Portugal, du Brésil, ainsi que de l’Allemagne, des États-Unis, et d’ici au Québec et au Canada.
Maintenant ancré dans sa quatrième décennie de diffusion de la culture LGBT2SQ+, image+nation explore dorénavant les nouvelles histoires queers et leur unicité/universalité tout en continuant de promouvoir la diversité, l'inclusivité et les nombreux aspects intersectionnels des voix et des communautés queers.


Par Gaëtan Vaudry

En pénétrant dans la boutique de la Distillerie du Fjord, située au pied des Monts-Valin, il est presque impossible de ne pas tomber sous le charme de cette équipe souriante et dynamique. Car pour la famille Bouchard et ses employés, chaque personne qui se présente en boutique est bien plus qu’un simple client. Il est un allié de la réussite familiale !


Lors de ma visite, la responsable du marketing – Frédérique Folly - s’est empressée de me présenter l’une de leur plus récente réussite : un cubitainer de 1,75 litre, comprenant leur célèbre gin de la forêt boréale KM 12. Non disponible à la SAQ, le ‘’ginier’’ de la famille Bouchard, première micro-distillerie de la région du Saguenay-Lac-St-Jean, se vend comme des petits pains chauds depuis sa mise en marché. Tout comme leur gin à l’érable et leur brandy de bleuets Sélection, des produits hauts de gamme dont ils ne sont pas peu fiers.

Enfin, laissez-moi vous parler de l’un des meilleurs vendeurs depuis l’été dernier : la liqueur de citron Hilymoncello, qui ne donne rien de moins qu’une deuxième vie aux citrons qu’utilise l’entreprise. Je parle ici des citrons recyclés de leurs productions originales de cocktails et de prêts-à-boire. Une excellente idée… qui porte fruit !


disti2 disti3 Disti4

Les projets sont nombreux pour les créateurs de la Distillerie du Fjord. Et c’est au cours des prochains mois que la direction lèvera le voile sur une série de nouveaux produits qui feront, sans l’ombre d’un doute, briller l’étoile de l’entreprise pour encore de nombreuses années.

Rappelons qu’à la Distillerie du Fjord, la forêt et la famille sont au cœur de l’entreprise. L’équipe se fait un devoir de s’améliorer d’année en année sur le volet du développement durable, afin de laisser une trace positive auprès de leurs clients et de l’environnement.


La Distillerie du Fjord
48, Chemin de Price
Saint-David-de-Falardeau
418 673-1012
distilleriedufjord.com


Par Gaëtan Vaudry

Le 21 novembre dernier, la très populaire Auberge des 21 du Saguenay Lac-Saint-Jean était en lice pour le prestigieux prix de l’établissement hôtelier de l’année 2023, décerné par l’Association Hôtellerie du Québec (AHQ) lors du congrès annuel Hôtellerie et Spa qui se déroulait à l’hôtel Delta Mont-Sainte-Anne. Bien que le prix fût décerné au Manoir du lac William de Saint-Ferdinand, la propriétaire de l’Auberge des 21, Valeria Landivar, se disait extrêmement choyée que le jury de l’Association Hôtellerie du Québec reconnaisse les qualités de son établissement : « Même si nous n'avons pas remporté le prix, nous considérons cette mention comme une victoire en soi », affirme-t-elle, via sa page Facebook. « Nous sommes honorés d'avoir été sélectionnés en tant que finalistes, un témoignage de nos efforts au cours des 12 derniers mois. »

Celle qui prenait la relève de Marcel Bouchard, en compagnie de son conjoint Benoît Leclerc en septembre 2022, à titre de nouveaux propriétaires de l’Auberge des 21, ne tarit pas d'éloges concernant le travail effectué par son équipe : « Une équipe dévouée qui se surpasse chaque jour pour créer des expériences mémorables pour nos précieux invités », souligne-t-elle. Selon Madame Landivar, c’est ce qui caractérise son établissement et, surtout, la différencie de ses compétiteurs. La femme d’affaire originaire de la Bolivie est d’abord et avant tout une spécialiste des communications et du marketing et sa vaste expérience en la matière ne peut qu'être bénéfique pour son auberge et sa salle à manger qui occupe une place de choix parmi les relais gourmands du Québec : « Nous privilégions les produits régionaux pour créer une cuisine actualisée qui s’inspire des traditions locales et les mets autochtones », explique-t-elle. Il y a aussi l’impressionnante cave à vin de l’auberge qui fait tourner bien des têtes, abritant une offre exceptionnelle de 500 références en provenance des coins les plus prestigieux du monde viticole. Rappelons que le chef Danny Harvey y est en poste depuis 1997 !

Le cœur sur la main

Depuis son arrivée en poste, Valeria Landivar se fait un devoir de s’impliquer dans la communauté de sa ville comme en témoigne sa grande générosité envers un couple sans-abris de la Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi, en décembre dernier. Pour l’occasion, l’Auberge des 21 s’est associée à plusieurs autres commerçants afin d’offrir une journée de rêve à ce jeune couple dans la trentaine. Transport en limousine, cartes-cadeaux pour de nouveaux vêtements, paniers avec plein de soins pour l’hygiène, nouvelles coupes de cheveux, soupers offerts au restaurant Au Pavillon Noir de La Baie et bien sûr, une magnifique nuit à l’Auberge des 21 : « Il est important pour nous de redonner à la communauté », souligne-t-elle dignement. « Nos employés s’impliquent bénévolement dans plusieurs causes et nous en sommes très fiers. Dans le cas du sympathique couple de la Maison d’accueil pour sans-abris de Chicoutimi, ce qui nous a le plus surpris est qu’à leur départ, il nous avait laissé une enveloppe avec un petit pourboire… », conclue-t-elle, visiblement encore émue par le geste.

Auberge des 21
621, Rue Mars, La Baie
418 697-2121
https://aubergedes21.ca

Par Gaëtan Vaudry

À l’annonce de ma visite au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les plus érudits m’ont rapidement dressé une liste des meilleures tables à ne pas manquer dans la région. Parmi celles-ci figurait la table du restaurant O'Batillage, qui propose une fine cuisine du terroir à même l'Auberge des Battures de ville de La Baie. Le chef Étienne Trottier s’assure d’un approvisionnement local qui nous fait découvrir le meilleur de la forêt boréale et des producteurs régionaux. Même si nous étions dans la basse saison du mois de novembre, l’équipe du O'Batillage nous a drôlement bien accueillis. Pour ma part, j’ai eu droit à un repas trois services, comprenant le saumon fumé de la Boucanerie d’Henri en entrée. Outre ce saumon de la meilleure boucanerie au Québec, à mon humble avis, le plat comprenait un coulis de Frambleu (du Domaine Le Cageot), concombres, huile de lin (de la Ferme Tournevent), câpres, framboises et riz sauvage soufflé. Une entrée incontournable !

Pour le plat principal, j’ai opté pour les pâtes aux fruits de mer qui proposaient des tagliolinis frais (La Prod LP) sauce Mornay, crevettes de Matane, moules de l'Île-du-Prince-Édouard, pétoncles des Iles-de-la-Madeleine, poisson blanc et laitue de mer. Une généreuse portion pouvant rassasier les bonnes fourchettes. On garde bien évidemment une place pour le dessert, me laissant tenter par une excellente crème brûlée. Je ne pouvais mieux choisir !

Faire l'expérience du restaurant de l'Auberge des Battures en est certes une fort positive pour les papilles, mais elle l'est tout autant pour les yeux. Tout au long de mon copieux repas, l'établissement dirigé par Monsieur Éric Civel m'offre une vue imprenable sur le Fjord du Saguenay. De quoi réjouir tous vos sens.

Restaurant O'Batillage / Auberge des Battures
6295, boulevard de la grande Baie Sud Saguenay, arrondissement La Baie
418 544-8234
https://obatillage.com

Par Gaëtan Vaudry


Mine de rien, l’automne avance à grand pas et fera bientôt place à l’hiver. Et qui dit hiver, dit aussi saison de ski. Et c’est une équipe en feu que j’ai rencontrée au Valinouët, situé au cœur du massif des Monts-Valin, à Saint-David-de-Falardeau. Réputé pour être l’un des monts les plus prisés au Québec, Le Valinouët soulignera en grand son 40e anniversaire cette année. Et pour l’occasion, Stéphane Leblond et son équipe marketing nous préparent plusieurs événements qui marqueront en grand cet anniversaire. Parmi eux, notons qu’il y aura un méga party après-ski vintage, aux styles et aux couleurs des années 1980, le 20 janvier prochain. Au menu, DJ avec les grands succès de l’époque, tirages avec de nombreux prix et bien plus !

Même si toute la saison 2023-2024 se déroulera au rythme des festivités du 40e anniversaire, le Valinouët nous parle de deux autres événements majeurs qui se dérouleront les 24 février et 23 mars 2024 : les mégas journées familiales. Pour l’occasion, l’établissement de Saint-David-de-Falardeau animera ces journées, toujours aux couleurs et aux allures vintages, avec des mascottes, des DJs et des camions-restaurants. Des tarifs spéciaux seront également proposés pour l’occasion. Ces derniers seront dévoilés très bientôt, sur leur site web officiel.

 Les amateurs de la province le disent : il n’y a pas de ski comme celui qui se fait au Valinouët. L’absence de canons à neige fait toute la différence. C’est particulièrement pour cette raison que des milliers de visiteurs se déplacent des quatre coins du Québec, afin de venir bénéficier des nombreuses activités du Valinouët, du ski alpin au vélo tout terrain, en passant par le ski extrême, la raquette, le ski de fond, les glissades en tube, le ski haute route et le magnifique parc à neige.

Le Valinouët
181, Route du Valinouët
Saint-David-de-Falardeau
 1 866 260-8254
https://valinouet.qc.ca



Par Gaëtan Vaudry

Selon les dires de sa responsable de l'hébergement Marie Lerdu, le projet de restaurer ce motel des années 1960 était un peu fou. Malgré tout, cette initiative porte aujourd’hui ses fruits puisque l’Auberge Camp de Base, située à l’entrée de L’Anse Saint-Jean, au milieu de la vallée du Bas Saguenay, est rapidement devenue un véritable lieu de vie du village.

En plus d’opérer adéquatement le volet hébergement de l’établissement (9 chambres, un dortoir, une cuisine commune et plusieurs espaces de camping), l’équipe de l’Auberge Camp de Base propose également un resto-bar mettant en valeur les produits locaux, ainsi que des viandes et poissons fumés sur place. Après quelques semaines de repos, l’équipe du resto-bar est de retour pour la saison hivernale qui s’annonce haute en couleur. Au menu, une expérience touristique complète dans le secteur du Bas-Saguenay, en partenariat avec le Mont-Édouard, Entre Chien et Loups et Saguenay Aventures. Offrez-vous l’un des forfaits excursions pouvant vous lier à 40 chiens malamutes au cœur des montagnes du Fjord-du-Saguenay, ou encore d’incontournables journées de ski alpin, de raquettes, de Fatbike et de ski de fond.

Au retour à l’Auberge Camp de Base, vous pourrez vous détendre et vivre une expérience gustative unique, l’établissement étant certifié ambassadeur de saveurs par Zone Boréale, attachant une grande importance à l'origine de ses produits locaux ou régionaux : « Bien que l’endroit attire un grand nombre de touristes tout au long de l’année, nous avons la réputation d’être un lieu de rassemblement social pour les habitants du village », nous confie Marie Lerdu. « Le mélange des touristes et de nos résidents crée des soirées fort chaleureuses. C’est pour cette raison que nous venons tout juste d’apporter quelques rénovations, qui nous permettront d’offrir plusieurs soirées thématiques à notre clientèle. » Au cours des prochains mois, l’Auberge Camp de Base proposera des vernissages, des spectacles de chanson, de l’improvisation et même des soirées jeux de société.

Opérationnel du jeudi au samedi dès 16h, le resto-bar de l’Auberge Camp de Base vous convie à son party du temps des Fêtes qui sera présenté le samedi 16 décembre prochain, dès 18 heures. La formation Les Quêteux du Lac-St-Jean y proposera de traditionnelles chansons à répondre, accompagnée par le calleur d’expérience Ghislain Jutras. Les billets au coût de 18 $ sont disponibles sur place. La programmation des prochaines soirées sera disponible via la page Facebook officielle de l’auberge : https://facebook.com/aubergelecampdebase.

De plus, la direction de l’Auberge Camp de Base se dit bien heureuse de participer à titre d’exposant officiel du Marché de Noël Européen de Saguenay, présenté du 30 novembre au 3 décembre et du 7 au 10 décembre, à la Place du Citoyen de Chicoutimi. Sur place, plus de 32 exposants, du vin chaud et des centaines d’idées cadeaux, dans un décor enchanteur et féérique de Noël.

Auberge Camp de Base
5, rue Saint-Jean-Baptiste
L'Anse-Saint-Jean
https://aubergecampdebase.com

Pionnier du cinéma LGBTQ+ depuis 36 ans, image+nation culture queer s’engage à diffuser, promouvoir et faire découvrir les histoires et expériences de vies LGBTQ+ via les films et les productions médiatiques. Ce festival inclusif, le plus ancien en son genre au Canada, se tient chaque année sur 11 jours. On y présente des films primés d’ici et d’ailleurs dans le souci de préserver l’authenticité et la diversité des voix LGBTQ2S+.

VOIR LA VIDÉO PROMO
  
De retour en 2023 en pleine force, après un volet printanier sous le signe des courts métrages, un volet Fierté – Revendications en août pendant les célébrations de Fierté Montréal, voilà que la 36e édition automnale, du 16 au 26 novembre, à la fois en ligne et en salle, propose encore un éventail de productions de partout sur la planète qui saura épater et animer les cinéphiles, toujours plus nombreux et intéressés, qui y participeront.

En plus de la grande portée internationale du festival, I+N36 met énormément l’accent sur son contenu local et canadien, avec des contributions formidables des favoris du festival, QUEERMENT QUÉBEC, MADE AU CANADA et VOIX AUTOCHTONES.

Image+nation 2023 Image+nation 2023 Image+nation 2023 Image+nation 2023


Les projections en salle ont lieu au Cinéma Impérial et au Cinéma J.A. de Sève de l’Université Concordia. Les projections en ligne des films sélectionnés se fait le même jour que la projection en salle, dès minuit le jour après sa projection en salle pour une durée de 5 jours après la mise en ligne.


La programmation 2023 en salle propose une cinquantaine de films provenant de divers pays. De ce nombre, la majorité est disponible en ligne. La billetterie est en opération dès le mercredi 8 novembre.

Image+nation 2023

En ouverture, le 16 novembre au Cinéma Impérial, le festival présente MARINETTE. Première footballeuse française, hommes et femmes confondus, à avoir signé un contrat professionnel aux États-Unis, Marinette Pichon est considérée comme la première star du football féminin en France. Pourtant, elle est encore méconnue du grand public. Découvrez l’extraordinaire parcours de cette femme remarquable dans un biopic haletant, sublimement mené par l’actrice Garance Marillier.

Adapté de l’autobiographie de Marinette Pichon (Ne jamais rien lâcher, 2008), Marinette revient sur le parcours d’une pionnière du football féminin français, qui a été l’une des premières sportives françaises de haut niveau à faire son coming out lesbien.

Image+nation 2023

L’événement de clôture du festival I+N36 (Samedi 25 novembre | 19h | Cinéma Impérial) sera grandiose, avec la première mondiale de Venus Envy : The House of Venus Story, une histoire basée sur un groupe d’artistes canadiens multidisciplinaires reconnus mondialement qui ont pour mission de répandre la joie tout en ouvrant simultanément des conversations sur l’expression de genre, bien avant que le discours actuel ne soit mis au premier plan.


En marge du festival, Le Fonds des médias du Canada présente à la salle J.A. de Sève, les 25 et 26 novembre, I+N x FMC/CMF : des rencontres avec les personnes à qui l’on doit les films et les séries télé qui nous interpellent et montrent à l’écran toutes nos diversités. Cette nouvelle initiative mène un pas plus loin dans notre mission de découverte constante des artistes queers qui embellissent nos vies, de faire connaître la multiplicité des expériences et des voix canadiennes contemporaines, et de partager le tout avec nos publics.

À propos de image+nation culture queer
Image+nation a pour mission de représenter, de protéger et de préparer la génération actuelle de créateurs et de créatrices de contenu audiovisuel et médiatique queers et de favoriser l’empathie en faisant connaître leurs histoires aux auditoires du Canada, mais aussi de partout, grâce à ses nouvelles initiatives en ligne.

 
Par le biais de ses diverses productions, image+nation intègre les histoires queers dans nos vies quotidiennes de manière significative et habilitante, explorant le caractère unique et universel de ces histoires tout en soutenant l’art et la culture queer.

 
Par sa nouvelle marque, image+nation culture queer continuera sa croissance virtuelle tout en retournant à ses plus anciennes racines : présenter, diffuser et promouvoir la culture queer dans toutes ses formes artistiques. Offrir au monde des histoires et des narratrices et narrateurs qui reflètent et témoignent des vies queers.


Image+nation a mis sur pied une série de programmes de formation et de mentorat pour alimenter le contenu émergent, comme I+N Explore, inauguré en 2016. Maintenant entré dans sa quatrième décennie de promotion de la culture LGBT2SQ+, image+nation explore les nouveaux codes narratifs queers de même que la singularité et universalité de ces histoires, tout en encourageant la diversité, l’inclusion et les nombreux aspects interactionnels des voix et des communautés queers.

Image+nation 2023
Le festival image + nation culture queer a été créé par Katharine Setzer et Charlie Boudreau qui sont toujours à la direction de l’événement. Leur équipe est constituée entre autres de techniciens.nes, de conseillers.ères et de nombreux bénévoles pour en assurer le bon déroulement.

Image+nation 2023

Festival image + nation culture queer 2023
16 au 26 novembre
Cinéma Impérial et Cinéma J.A. De Sève
+ Projections en ligne
PROGRAMMATION et BILLETTERIE
Billets en vente dès le mercredi 8 novembre.

Dans la mythologie grecque, il est maître et régisseur des vents. Dans une vaste caverne, Éole tient enchaînés et emprisonnés les vents, qui s'efforcent de fuir, ainsi que les tempêtes bruyantes. À Cap-Chat en Gaspésie, depuis 1994, les gens visitent la grande Éole, une des plus grandes éoliennes à axe vertical au monde.

Projet Éole Projet Éole
En 2019, deux passionnés de la Gaspésie, Benjamin Leduc et Benoit Bénéteau, ont fait l'acquisition de l'éolienne à axe vertical de Cap-Chat. Une nouvelle équipe de gestion jeune et dynamique est en place, regroupant des expériences diversifiées. Les ambitions de ces promoteurs sont de taille pour ce projet, et ce qui fut presque abandonné durant un moment, est depuis en complète revalorisation et transformation. « Ancien laboratoire de recherche sur l’éolien devient un laboratoire sur l’environnement et l’énergie renouvelable », expliquent ses copropriétaires.


« Je vois le terrain comme un patrimoine industriel unique au monde », déclarait Benjamin Leduc dans une entrevue à Radio-Canada peu de temps après l’acquisition. Le site est voué à agir à des fins touristiques et présente le projet en tant que monument dédié au patrimoine technologique québécois et est également un centre d'interprétation sur l'énergie éolienne. On y développe également les volets artistique et éducatif autour du thème de l’énergie éolienne omniprésente tout autour.

« Notre concept est un peu comme un projet de recherche d’un projet de recherche », explique-t-il, comme pour démontrer l'aspect unique et fascinant de leur engagement. 

Projet Éole
Située au milieu d’un important parc éolien de la région qui orne les plateaux à quelque distance de la route 132 qui longe l’estuaire du Saint-Laurent, Éole est un vestige des débuts de la recherche sur les énergies renouvelables au Québec. Le géant de 110 mètres de hauteur a constitué une étape importante dans le développement de l’éolien. Quiconque circule dans le secteur est étonné de voir l’immensité de cette grande ellipse verticale qui surplombe le paysage.


Construite au milieu des années 1980, Éole fut mise hors fonction depuis 1993, à la suite d'un grand coup de vent imprévu qui a endommagé le roulement principal de l'appareil, aussi probablement dû au poids énorme de cette structure. La centrale ne fut pas en fonction suffisamment longtemps pour passer du mode expérimental au statut de centrale électrique moderne. Le projet lancé par Hydro-Québec mettait en commun les ressources du Conseil National de Recherche Canada (CNRC) et de l'Institut de Recherche en Électricité du Québec (IREQ) afin de développer ces technologies au nord de l'Amérique.

Il faut comprendre aussi que cette éolienne expérimentale totalement composée d'acier a été érigée à une époque où les matériaux composites qui caractérisent les pales des éoliennes d'aujourd'hui n'étaient pas encore disponibles.

 Projet Éole Projet Éole 
Les deux partenaires et copropriétaires souhaitent investir davantage en modernisant le site touristique. Ils y voient beaucoup de potentiel. À la transmission des connaissances s’ajoutent la découverte du site d’Éole par différentes initiatives et activités ludiques. Le site se veut un pôle incontournable de premier plan pour la Gaspésie. 'Un lieu d'émerveillement et de découvertes", ajoute Benjamin Leduc. Au-delà de l'aspect technologique et scientifique, le Projet Éole veut aussi miser sur l'intérêt grandissant des gens pour l'auto-production d'énergie électrique par le biais de petites éoliennes. On y présentera des formations et des ateliers pour les personnes intéressées à s'y engager.


La visite du Projet Éole c’est :
- Découvrir la centrale énergétique expérimentale construite dans les années 80.
- Entrer dans le générateur et voir tous ses vestiges afin de comprendre sa conception unique au monde.
- Des panneaux explicatifs sur l’histoire d’Éole, du développement éolien et des faits de l’industrie actuelle ainsi que la présence d’un guide pour répondre à toutes vos interrogations.
- Un belvédère panoramique avec vue 360 permet d’admirer le paysage pittoresque du parc éolien le Nordais (premier parc au Québec) et des environs (Cap-Chat, la mer et les monts Chic-Chocs), ainsi que de voir la tour de plus près.

Projet Éole  Projet Éole

Une fondation pour assurer son avenir
Enfin, signalons la création de la Fondation Éole, un nouvel outil de développement du projet. Il s’agit d’une organisation axée vers l’éducation des énergies renouvelables et du développement durable. Elle se développera de façon à vulgariser et partager les nouveaux développements relatifs à ces sujets d’actualité, le tout dans un cadre ludique et un dessein d’intégration dans des initiatives communautaires et coopératives.


Les conférences, les ateliers éducatifs, la documentation physique et numérique, la recherche et développement en énergie et l’implication communautaire sont les vecteurs de progrès de la fondation. Elle mettra les outils à la disposition de celle-ci afin qu’elle puisse exporter et diffuser l’information, le contenu et la vision au-delà des limites physiques du site. Tous deux évolueront en développement synergique dans les années à venir. La fondation se verra faire la synthèse de l’information présente sur le site pour une diffusion à l’échelle nationale.

Une attraction pour toute la famille

Le Projet Éole accueille les visiteurs chaque année du 15 juin au 1er octobre, 7 jours sur 7, de 9h à 17h. Une visite qui intéressera toute la famille par son originalité et ses activités éducatives connexes. On peut aussi y faire un pique-nique, arpenter les sentiers fleuris ainsi qu’un jardin de permaculture au pied d’Éole. La boutique souvenir à thématique éolienne à l’accueil et sur le site, propose de l’artisanat local gaspésien et des produits uniques à Éole.


Projet Éole

projeteole.ca
5, chemin du Cap
Cap-Chat (Québec) G0J 1E0
418 967-8812

Quand on y accède par l’autoroute 170 qui traverse toute la grande ville de Saguenay, le bâtiment de l’hôtel Delta Saguenay impose par sa hauteur et sa dimension au sol et agit un peu comme un phare bienveillant. Voilà qui annonce bien ce que ses gestionnaires proposent aux gens qui viennent y séjourner, que ce soit pour de simples vacances familiales en région, pour un travail passager dans le coin ou pour un événement ou une réunion d’affaires dans son centre des congrès.


Situé dans le secteur Jonquière de la Ville de Saguenay, cet hôtel familial et d'affaires 4 étoiles de la chaîne Marriot se trouve un peu en retrait du centre-ville et de la rivière Saguenay, et à 26 km de l'aéroport de Bagotville qui dessert la région. Avec son restaurant de la bannière Boston Pizza, sa piscine intérieure et son centre de conditionnement physique récemment ajoutés, le Delta Saguenay figure parmi les principaux établissements hôteliers de la région.

Delta Chambre 1 Delta Chambre 1
Pour le directeur général de l’établissement, Olivier Fortin-Tremblay, les investissements réalisés par les propriétaires depuis 2012 en font dorénavant un lieu unique dans la région. Les chambres raffinées incluent les équipements suivants : bureau, chaises ergonomiques, Wi-Fi gratuit, télévision à écran plat, cafetière et mini-frigo. Certaines chambres possèdent une baignoire, d'autres une douche à l'italienne. Les suites disposent en plus d'un frigo, d'un micro-ondes, d'un espace repas, d'une cheminée et d'un canapé-lit.

Delta Chambre 1 Delta Chambre 1
L’ensemble des chambres a d’abord subi un rajeunissement en 2012, inspirée par le paysage canadien, avec une palette de couleurs rafraîchissantes et modernes, et une utilisation maximale de la lumière naturelle. Autrefois propriété d’un groupe financier ontarien, l’hôtel Delta Saguenay est passé à des intérêts locaux en 2017, dirigés par l’homme d’affaires Laval Boulianne avec le soutien du Fonds de solidarité FTQ régional.


Les gestionnaires de la franchise de l’hôtel Delta Jonquière ont alors investi dans la construction du restaurant près de l’entrée du hall principal en 2018, puis quelque 1,2 M$ pour la construction d’une nouvelle annexe de deux paliers qui comprend une piscine intérieure avec spa et sauna ainsi qu’une salle de jeu interactive. Ces transformations en opération depuis 2020 étaient rendues nécessaires afin de rejoindre une clientèle plus familiale, confirme le directeur général. En plus de sa vocation d’affaires avec son centre des congrès, le bâtiment a donc ajouté une nouvelle vocation récréative.

Delta Saguenay
Le centre des congrès du Delta possède des salles très vastes avec tout ce qu’il faut pour offrir aux différentes organisations la logistique nécessaire pour la réalisation d’événements majeurs : 17 salles de conférences et une salle de bal de 11 660 pieds carrés. L’endroit est favorablement reconnu pour la qualité de ses installations et des services professionnels que les organisateurs d’événements et de réunions diverses y trouvent.

 Delta Chambre 1 Delta Chambre 1
Fait à signaler, le Delta Saguenay accueille également les amateurs de randonnées hivernales en motoneige, puisque situé à proximité de grands sentiers régionaux et provinciaux. Sans oublier que la direction pratique une politique d’accueil inclusive pour toutes les clientèles.


À l’automne 2023, les propriétaires de l’hôtel ont laissé entendre qu’ils souhaitaient contribuer à l’amélioration de l’offre de chambres dans la région qui est déficiente selon les acteurs du développement touristique régional. Il est démontré que les personnes qui assistent à des congrès ou à des événements préfèrent demeurer sur place. L’Hôtel Delta Saguenay dispose de 160 chambres. L’établissement passerait à 200 chambres avec l’ajout d’une nouvelle tour construite sur les terrains appartenant à l’homme d’affaires Laval Boulianne. Ce projet pourrait se concrétiser au début de 2024.

Hôtel Delta Saguenay

Site Web

2675, Boul. du Royaume
Jonquière, QC G7S 5B8
(418) 548-3124

Flux RSS

Souscrire

Catégories

Mots clés

Autres articles

Archives